mardi 11 août 2020

Macron à Rodez : le retour du (faux) Grand Débat

Le Président de la République était à Rodez, ce Jeudi 3 Octobre, pour répondre aux questions des lecteurs de Midi Libre, à propos de la réforme du système de retraite souhaitée par le gouvernement. Emmanuel Macron lance ainsi une nouvelle campagne pour convaincre sur son projet national, sous couvert de "Grand Débat".
macron tribune onu

Macron : « Qu’ils aillent en Pologne »

Nous revenons sur cette polémique par les propos tenus par E.Macron lors d'un déplacement au sujet des jeunes qui se mobilisent pour le climat.

Les 12 mesures d’Agnès Buzin

Notre ministre de la santé a annoncé le contenu du pacte de refondation des urgences, celui-ci contient 12 mesures et une enveloppe de 750 millions d’euros, le tout étalé sur 3 ans.

La prison pour Balkany, pour le moment…

4 ans de prison ferme avec mandat de dépôt, ainsi que 10 ans d’inéligibilité, voilà donc la peine prononcé à l’encontre de Patrick Balkany pour fraude fiscale

Fusion AGEFIPH et Pôle Emploi

Depuis le début des grandes vacance, on entend parler très discrètement d'une éventuelle fusion AGEFIPH/POLE EMPLOI envisagée par le ministère du travail.

L’hypocrisie gouvernementale

Cette semaine, nous avons beaucoup entendu parler de : GRETA ou CETA. Nous allons décortiquer cette équation écologique.

L’accord UE – Mercosur

Au coeur des débats cette semaine, les contours d’un accord de libre-échange entre l'Union Européenne et 4 pays d'Amérique du Sud ((Brésil, Argentine, Paraguay et Uruguay). Emmanuel Macron et son gouvernement ont joué la prudence, promettant d’examiner en détail l’accord avant de le valider.

La réforme chômage

Durcissement des conditions d’ouverture des droits, dégressivité des allocations, bonus-malus pour décourager les contrats courts… La réforme de l’assurance-chômage est présentée comme « explosive ».

Le référendum d’initiative partagée

Le R.I.P. (référendum d'initiative partagée) concernant la privatisation du groupe ADP (Aéroports de Paris) a été mis en ligne ce 13 juin et les citoyens ont eu la joie (ironie) de découvrir en plus des bugs informatiques que leurs noms seraient sur une liste consultable par tout le monde. Adieu l'anonymat.